Forum francophone sur Michael Jackson, le King Of Pop...
 
http://www.mjacGalerie PhotosFaceBookFAQRechercherAccueilMembresGroupesPartenairesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant
AuteurMessage
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Mar 4 Aoû - 11:21

[CONRAD MURRAY]

L'étrange Dr Murray
au centre de l'affaire Jackson.

Présent lors du décès de Michael Jackson à Los Angeles le 25 juin, le docteur Conrad Murray a-t-il administré à la star des médicaments ayant provoqué sa mort? Enquête...


Jusqu'au 25 juin, c'était un parfait inconnu. Un médecin parmi tant d'autres, avec ses patients à traiter et ses dettes à régler. Mais ce jour-la, le docteur Conrad Murray s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment: à Los Angeles, au domicile de Michael Jackson, le jour de sa mort. La planète a vacillé: une star mondiale venait de s'éteindre, provoquant une vague d'émotion qui reste vive. Bouleversée, l'opinion veut un responsable, un coupable. Elle pense l'avoir trouvé.
De témoin privilégié des derniers instants du chanteur, Conrad Murray est donc rapidement devenu suspect, bien qu'aucune charge n'ait encore été retenue contre lui.

Reclus dans la peur.
Aujourd'hui, il est le médecin le plus connu des Etats-Unis. Les perquisitions s'enchaînent et les "révélations", plus ou moins sérieuses, surgissent sur internet. On exhibe son passé, et son cas est débattu chaque soir sur CNN et toutes les chaînes du pays. Reclus à Las Vegas, il est accompagné en permanence de gardes du corps. L'acte fou d'un fan n'est pas exclu.
Alors que l'enquête est à un tournant et pourrait s'élargir à d'autres médecins, nous avons souhaité en savoir plus sur ce fameux docteur Murray en nous rendant au Texas et dans le Nevada, les deux états dans lesquels il pratique. Et que ce soit dans les modestes faubourgs de Houston ou dans les rues prospères de Las Vegas, nous avons rencontrés des patients prompts à soutenir leur médecins qu'ils voient comme un bouc émissaire.
"Pourquoi irait-il tuer son plus riche client alors qu'il avait des dettes", s'interroge par exemple une de ses patientes.
En creux, l'enquête sur le docteur Murray en dit beaucoup sur Michael Jackson. Plus d'un mois après sa mort et alors qu'il n'est toujours pas enterré, il n'est plus question que de médicaments et de drogues. Des compagnons manifestement plus fidèles que ses proches, qui,aujourd'hui se sont subitement rapprochés pour crier au meurtre. La mort de Michael Jackson est un terrible gâchis dans lequel Conrad Murray a peut-être sa part de responsabilité. Il serait cruel et inexacte de lui faire assumer seul ce fardeaux.
Timothée Boutry



"Pourquoi fouiller dans son passé?" - Ruby Mosley, une patiente du docteur Murray -

Houston -
Il est un endroit où le docteur Conrad Murray n'est pas un vilain petit canard. Bien au contraire, dans cet oasis où l'on ne cesse de l'encenser, on le pare volontiers des habits du martyr et on l'encourage à tenir bon "avec l'aide de Dieu". Bordé par une grande rue où les vendeurs de voitures d'occasion succèdent aux fast-food bon marché et aux églises baptistes, cet endroit c'est le quartier d'Acres Home à Houston où vivent les classes moyennes et populaires noires. Depuis fin 2005, c'est là que Conrad Murray prodigue ses soins deux fois par mois.
En pleine tempête, ses patients dont plusieurs ont été encouragés à s'exprimer publiquement par son avocat, louent en premier lieu ses qualités professionnelles. "A chaque visite, il prend le temps de vous écouter et d'expliquer en détail tous les examens auxquels il va procéder", insiste Eliza Robertson, 85 ans. "Il ne se contente pas de vous ausculter, mais il s'intéresse à votre passé médical. Il ne néglige aucun détail", embraye Ruby Mosley. Ancienne travailleuse sociale, cette pimpante octogénaire, dont le salon est envahi par les bibelots et trophées de baskets de sa fille, était déjà suivie par son père! "Même s'il n'était pas souvent là, il était très disponible" ajoute pour sa part le révérend Prince James, 67 ans. "Il laissait toujours un numéro pour le joindre".

La théorie du complot.
Ulcérés, ses patients éprouvent un vif sentiment d'injustice quand ils voient la manière dont on présente leur médecin. "C'est un homme bon. Pourquoi vont-il aini fouiller son passé?", s'emporte Ruby Mosley. Méfiants, ils ont du mal à croire à la version du médecin prescripteur d'anesthésiants. "Il n'est pas du genre à donner des médicaments n'importe comment. Il a même tendance à réduire les doses", assène Eliza Robertson.
Ne ménageant pas leurs prières, les adeptes du docteur Murray agitent la théorie du complot. "[i]La maison de Michael Jackson n'a pas été protégée après le départ de l'ambulance. On a très bien pu manipuler les lieux
", avance Ruby Mosley. Le révérend Floyd Williams développe un argument racial qu'il est le seul à tenir: "D'autres médecins ont reconnu avoir administré des sédatifs au chanteur, mais on ne retient que Conrad Murray. C'est un message adressé à tous les Noirs: Barack Obama est peut-être président, on garde toujours un oeil sur vous", théorise-t-il.
En tout cas, sur les trottoirs d'Acres Home, comme à Las Vegas ou nous avons joint plusieurs de ses patients, son retour est attendu avec impatience. "Mon coeur a besoin de lui", implore Eliza Robertson.
T.B

Source: Le Parisien / MJJ The Return

_____________________________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Human Nature le Mer 9 Nov - 0:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Mar 4 Aoû - 12:34

Dans la clinique du cardiologue.


Il y a quatre ans, Conrad Murray s'est fait au moins deux nouveaux amis. Le premier s'appelle Ransom Craddock et il vit chichement dans sa modeste maison rose et vert du quartier populaire d'Acres Home à Houston. A 80 ans, souffrant de problèmes cardiaques et obligé de déplacer à l'aide d'un déambulateur, cet Afro-Américain ne quitte guère son canapé. Sur le carré de pelouse qui entoure sa maison, à l'instar de toutes celles du quartier, sa voiture prend la rouille. Sur les murs de son salon encombré, un dessin de John Fitzgerald Kennedy côtoie une improbable tapisserie représentant Jésus Christ. Dehors, trous fauteuils en bois moisissent au contact de l'air chaud et humide du Texas. Vivotant de sa petite retraite de fonctionnaire, Ransom Craddock est un des nombreux patients du docteur Conrad Murray.
Cette même année 2005, le praticien découvre un autre ami. Celui là est un roi. Un souverain déchu, certes, mais le roi de la pop quand même: Michael Jackson. Les deux hommes se sont connus grâce à la fille du chanteur, Paris.

Criblé de dettes et bardé de diplômes.
Alors que le clan Jackson est installé à Las Vegas, le fillette ne se sent pas bien. Il lui faut un médecin. Un des gardes du corps du chanteur lui glisse le nom de Conrad Murray. Le cardiologue se lie d'amitié avec le chanteur. et au mois de mai, lorsque ce dernier doit recruter un médecin pour l'accompagner dans sa tournée à Londres, Michael Jackson fait appel à lui. Criblés de dettes - 780 000 $ selon une estimation de l'agence AP - le médecin n'est pas insensible aux 150 000 $ mensuels proposés. Ainsi, va l'étonnant docteur Murray, capable dans le même temps de soigner les petits retraités du Texas et le plus gros vendeur de disques du monde.
Ce père de famille de 56 ans se retrouve aujourd'hui au coeur d'un tourbillon aussi gigantesque qu'effrayant. Avant qu'elle ne prenne une telle tournure, l'existence de Conrad Murray avait déjà été mouvementée. Né dans les Antilles, le petit garçon a grandi auprès de sa mère et de son beau-père sur l'île de Trinidad-et-Tobago avant de découvrir les Etats-Unis à la fin des années 1970. Il décide de suivre la voie d'un père qu'il n'a jamais connu dans sa jeunesse en devenant médecin.
Bardé de diplômes, le cardiologue s'installe à Las Vegas, le paradis des cliniques privées. Installé dans l'une des artères principales de la ville, son cabinet est situé dans un immeuble moderne. Sa villa, dont il ne parvient plus à payer les traites et qu'on pourrait bientôt lui saisr, est nichée dans une enclave privée pour riches, autour d'un golf.
Mais depuis 2006, il a aussi une vie à Houston, sur les traces de son père qui fut, pendant plus de trente ans, médecin généralistes. "A la mort de son père en 1991, la communauté souhaitait vraiment qu'un de ses fils, tous deux médecins, prenne la relève. Aucun ne le souhaitait. Finalement, après plusieurs années, les habitants du quartier ont réussi à en convaincre un", détaille Mike Bullard, le directeur du Doctor's Hospital de Houston où le docteur Murray office parfois.
En 2006, le voilà donc inaugurant fièrement sa clinique dans un bâtiment ultramoderne. Mais les loyers sont trop élevés. L'an dernier, le médecin est donc obligé de rapatrier ses activités dans une vieille clinique défraîchie, voisine d'un supermarché vétuste qui tente d'attirer le chaland à coups de promotions sur les viandes à griller. C'est dans ce vieux bâtiments ternes en brique beige, qui ressemble davantage à un dispensaire de pays en voie de développement qu'à un centre de soins, que les enquêteurs ont effectué leur première perquisition le 22 juillet. Depuis, Conrad Murray n'y est pas revenu, mais rien n'a changé dans son cabinet situé au bout d'un petit couloir. La pièce est dépourvue de fenêtre et les dossiers de ses patients s'empilent sur la table d'auscultation. Le bouquet de fleurs artificielles fait office de cache-misère. Les instruments de mesure sont en sommeil et les miurs sont recouverts de croquis détaillés du coeur. Malheureusement pour lui, celui de son plus célèbre patient ne bat plus.
Timothée Boutry


Source: Le Parisien / MJJ The Return

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
*Dangerous-Girl*
Bad
Bad
avatar

Féminin
Nombre de messages : 250
Age : 32
Localisation : Charente
Humeur : Assez borderline!
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Ven 7 Aoû - 1:29

Whoua, hum même si tout les patients interviewer disent qu'il n'a pas pue faire ça, je pense que quelqu'un qui disparait ou du moins essaie de ce faire oublier quelques heures a peine après le décès de Michael je trouve ça suspect, si il n'avait rien à ce reprocher il n'aurait pas fait cela. Pour 150 000$ je pense que n'importe quel médecin aurait accepter de lui injecter cet anesthésiant, pour de l'argent, les gens sont près à faire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paradis-sucre.blogspot.com/
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Dim 9 Aoû - 10:54

Conrad Murray aurait administré des benzodiazépines
à Michael Jackson peu avant sa mort


Un responsable de la police de Los Angeles aurait confié à l’Associated Press que quelques heures avant le décès de Michael Jackson, le Dr Conrad Murray lui aurait administré des sédatifs et plus précisément des benzodiazépines, classe de médicaments utilisée pour traiter l’anxiété. Or, ces médicaments sont susceptibles d’intensifier les effets du propofol, notamment le ralentissement de la respiration et du rythme cardiaque occasionné par l’anesthésique. Sous surveillance médicale étroite, la combinaison des deux types de substances est utilisée… mais dans le cadre d’un usage domestique, la moindre erreur de dosage peut s’avérer fatale.

Selon la source, qui a souhaité garder l’anonymat étant donné que l’enquête est en cours, Murray aurait reconnu lors de son interrogatoire avoir administré des benzodiazépines à l’artiste. Toutefois, son avocat a qualifié de « ridicules » les affirmations de ce responsable et a ajouté : « Nous ne répondrons à aucune accusation venant d’une source anonyme ».

Craig Harvey, enquêteur en chef au sein de la police judiciaire, a pour sa part refusé de s’exprimer au sujet des résultats de l’autopsie et des analyses toxicologiques. Il a simplement précisé que leur publication était retardée pour des « questions d’enquête ». Le formulaire utilisé par la police judiciaire autorise à mentionner jusqu’à trois causes de décès, auxquelles on peut adjoindre des précisions sur les autres facteurs ayant contribué à la mort. C’est sur ce rapport que se baseront les éventuelles procédures judiciaires visant à identifier le(s) responsable(s) du drame.

Un expert judiciaire a expliqué à l’A.P. que plus on retrouverait de médicaments différents dans l’organisme de Michael Jackson, plus la responsabilité de Conrad Murray serait difficile à prouver. Le directeur du département de toxicologie médicale de l’université de San Diego a précisé que si les résultats montraient la présence de plusieurs médicaments, il serait impossible d’attribuer la cause du décès à une seule substance, à moins qu’elle soit présente en quantité létale dans l’organisme.

De ce fait, pour déterminer la part de responsabilité du médecin et mettre en avant une éventuelle erreur médicale, il faudrait alors prouver qu’il a eu connaissance de chacune des substances consommées par Michael Jackson. Dans le cas contraire, Murray pourrait prétendre ne pas avoir su que le chanteur prenait certains médicaments. Une interaction médicamenteuse fatale serait alors considérée comme accidentelle.

Néanmoins, les experts médicaux s’accordent à dire que le propofol n’aurait pas dû être administré dans un environnement non médicalisé ou insuffisamment médicalisé. Il semblerait en effet qu’aucun dispositif de contrôle du rythme respiratoire et cardiaque n’ait été retrouvé dans la maison où demeurait Michael Jackson.

Source : ElusiveShadow.com / Associated Press
(merci au MJJProcessor)

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Sam 15 Aoû - 13:09

Conrad Murray aurait laissé Michael Jackson seul
après lui avoir injecté du propofol


Un article publié aujourd’hui par le Los Angeles Times affirme que le Dr Conrad Murray aurait laissé Michael Jackson seul après lui avoir injecté du propofol, le temps pour lui de passer quelques appels téléphoniques à des membres de sa famille et à des employés. Lorsqu’il est retourné dans la chambre, il aurait trouvé l’artiste en arrêt respiratoire.

Murray s’est procuré le propofol en toute légalité dans une pharmacie de Las Vegas et, selon certains enquêteurs ayant souhaité garder l’anonymat, se serait servi de cet anesthésique pour traiter les insomnies chroniques de Michael Jackson. Lors de son interrogatoire, deux jours après le décès de ce dernier, Murray aurait reconnu s’être procuré et avoir administré le médicament au chanteur car, selon ses dires, il ne parvenait pas à s’endormir après une longue répétition. Il aurait commencé à utiliser le propofol comme traitement au mois de mai. Toutefois, selon un enquêteur, Michael Jackson y avait déjà eu recours et s’en servait épisodiquement comme somnifère depuis une dizaine d’années.

Murray a révélé aux enquêteurs que Michael Jackson n’ayant jamais eu de problèmes auparavant avec cette substance, il a quitté la pièce sans se poser de questions après lui avoir fait une injection, et a passé plusieurs appels depuis son téléphone portable. On ne sait pas, à ce jour, combien de temps il s’est absenté. Lors de son retour, il a trouvé l’artiste en arrêt respiratoire et a alors commencé les manoeuvres de réanimation.

L’avocat du cardiologue de 61 ans, Ed Chernoff, a été questionné mercredi au sujet de cette version des faits. Il a déclaré : « Je ne contesterai pas les déclarations des officiers de police à ce sujet. Ils étaient présents lors de l’interrogatoire et le Dr Murray ne leur a pas menti. Toutefois, ils ne racontent pas toute l’histoire ».

Chernoff a confirmé que le médecin avait passé du temps au téléphone avec des membres de sa famille et des employés, avant de retrouver Michael Jackson en détresse respiratoire dans sa chambre. Il a ajouté que lorsque Murray a été embauché par l’artiste, « il n’était pas au courant des exigences spécifiques nécessitées par les médicaments que Michael Jackson prenait ou par les addictions dont il souffrait ». Chernoff prétend que c’est après s’être installé à Los Angeles aux côtés du Roi de la Pop que le cardiologue aurait « réalisé que Michael Jackson avait quelques problèmes inhabituels ».

L’avocat a âprement critiqué la fuite d’informations de la part de certains enquêteurs, affirmant qu’ils s’empressaient de présenter Murray comme un coupable et de considérer le propofol comme étant la cause du décès. « Dès le début, ils ont affirmé que le propofol l’avait tué. On dirait que l’enquête vise à appuyer une conclusion qu’ils ont déjà tirée au sujet du Dr Murray ».

Selon lui, lors des diverses perquisitions menées au domicile de Murray ou dans sa clinique de Houston, les enquêteurs cherchaient des preuves montrant que le cardiologue avait prescrit à Michael Jackson les autres médicaments retrouvés dans son organisme (on sait en particulier qu’un anxiolytique a été découvert). « Je suis convaincu qu’ils sont repartis les mains vides sur ce point », a insisté Chernoff.
Source : ElusiveShadow.com / Los Angeles Times
(merci au MJJProcessor)

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Sam 15 Aoû - 13:18

Perquisition liée à Conrad Murray
dans une pharmacie de Las Vegas


Une perquisition a eu lieu ce mardi dans une pharmacie de Las Vegas, Applied Pharmacy Services, dans le cadre de l’enquête sur le décès de Michael Jackson.

La perquisition a débuté vers 9h20, heure locale (18h20, heure française) lorsque des agents de la DEA munis d’un mandat de perquisition se sont présentés dans la pharmacie, assistés par des officiers des polices de Los Angeles et Las Vegas. Joe Martinez, porte-parole de la DEA, a affirmé : « Ils cherchent tout ce qui a été fourni par cette pharmacie ».

Michael Flanagan, agent spécial de la DEA à Las Vegas, a affirmé que la perquisition s’était déroulée sans heurts, avec la coopération du personnel de la pharmacie. L’Associated Press a appris par la suite que les enquêteurs ont découvert des preuves montrant que Conrad Murray, le médecin de Michael Jackson, avait acheté du propofol dans cette pharmacie.

Son avocat, Ed Chernoff, n’a pas fait de commentaires.

Source : ElusiveShadow.com / Associated Press
(merci au MJJProcessor)

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Le Dr Murray en passe d'être inculpé   Jeu 20 Aoû - 11:07

Le Dr Murray en passe d'être inculpé


ENQUETE -
Selon des sites d'infos américains, le médecin de Michael Jackson pourrait être arrêté dès la semaine prochaine...

L’enquête sur la mort de Michael Jackson s’accélère. Selon le site d’infos américain Fox News, le Dr Conrad Murray, médecin personnel du chanteur décédé, va être poursuivi pour homicide involontaire. Selon Fox News, il devrait être inculpé d’ici deux semaines.

«Les gendarmes doivent encore procéder à quelques vérifications dans des pharmacies de Los Angeles», explique le site. Le Dr Murray n’est pas le seul médecin à être dans le collimateur de la justice au sujet de la mort de Michael Jackson. Le dermatologue du chanteur, Dr. Arnold Klein, devrait également être poursuivi pour mauvaise pratique médicale. Les enquêteurs constituent encore un dossier à charge contre le dermatologue, qui ne devrait pas être arrêté avant au moins deux semaines, selon Fox News.

Le Dr Murray aurait reconnu avoir injecté le Propofol fatal, dont plusieurs bouteilles ont été retrouvées lors de perquisitions à son domicile, à Michael Jackson. Mercredi, le médecin a posté une vidéo dans laquelle il affirme «avoir fait tout ce qu’(il) a pu» pour sauver le chanteur.

Source: 20minutes.fr/MJJ The Return

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 27 Aoû - 23:23

Conrad Murray,
le «docteur Mabuse» de Michael Jackson



Conrad Murray devra probablement répondre à des accusations de grave négligence professionnelle,
et plus si la famille Jackson s'obstine à voir en lui un meurtrier - Crédits photo : SIPA USA/SIPA.

Soupçonné d'avoir injecté du Propofol, un puissant anesthésique, à Michael Jackson juste avant sa mort, le Dr Conrad Murray risque d'être poursuivi pour homicide involontaire.

Comment un simple cardiologue du Texas s'est-il retrouvé au cœur de l'un des plus gros scandales de Hollywood ? Conrad Murray, sur le point d'être arrêté pour homicide involontaire, ne doit toujours pas en revenir. Il y a quatre mois, il commençait tout juste ce qui s'annonçait comme la plus belle promotion de sa carrière : médecin personnel de Michael Jackson. Le Roi de la pop !

Les deux hommes s'étaient rencontrés par hasard à Las Vegas en 2006, lors d'une consultation pour l'un des enfants du chanteur souffrant d'un gros rhume. Trois ans plus tard, c'est lui, Conrad Murray, petit-fils de Noirs déshérités, qui allait accompagner le chanteur pour son retour sur la scène internationale, prévu cet été à Londres après des années d'absence. Il allait enfin pouvoir renflouer ses dettes et se faire une renommée enviable de tous. Pour cela, il suffisait juste, croyait-il, de prendre soin de son «patient» hors du commun.

Au bout de six semaines de «loyaux» services, la star est pourtant morte, avec lui pour seul témoin. C'était le 25 juin dernier. Emporté dans un tourbillon médiatique planétaire, le petit praticien aujourd'hui installé au Texas fut immédiatement jeté sur l'autel des gens les plus haïs au monde. L'enquête de la police de Los Angeles, qui portait ses soupçons sur lui depuis le jour même de la mort de Michael Jackson, a conclu lundi à une surdose d'un anesthésique puissant, le Propofol, que Conrad Murray a avoué lui avoir administré presque chaque soir en doses de 50 mg.

Le rapport de 32 pages de la police révèle une nuit époustouflante d'injections multiples qui ont précédé la mort du chanteur et en dit long sur la relation complexe entre la star et son médecin. Celui-ci aurait affirmé, selon le site people TMZ, tout ignorer de la dépendance aux médicaments de Michael Jackson lorsqu'il est arrivé à son service en mai, pourtant un secret de Polichinelle à Los Angeles. Tout le monde connaissait les habitudes de la star, qui avait fait plusieurs cures de désintoxication. Pour preuve de sa bonne foi, le Dr Murray aurait indiqué à la police avoir voulu casser cette dépendance au Propofol en administrant d'autres produits «moins dangereux». Le Propofol est un anesthésique tellement fort qu'on ne l'utilise que dans les blocs opératoires des hôpitaux ou, plus rarement, dans les cabinets médicaux, sous stricte surveillance médicale. Il suffit de suspendre l'injection pour que le patient endormi se réveille. Un surdosage entraîne une dépression respiratoire et cardiovasculaire pouvant aboutir à un arrêt cardiaque, comme cela a été le cas pour Jackson.

Un homme meurtri par la tourmente
La chronologie de la nuit du 24 au 25 juin, détaillée dans le rapport de police, laisse pantois. À 1 h 30, le bon docteur administre 10 mg de Valium. À 2 heures, il injecte 2 mg du sédatif Ativan, puis 2 mg de l'antidépresseur Versed à 3 heures, prescription suivie d'une nouvelle dose de sédatif à 5 heures et d'une autre d'antidépresseur à 7 h 30. Mais l'insomniaque chronique ne dort toujours pas et supplie à maintes reprises Conrad Murray de lui donner ce qu'il appelle son «lait», à cause de la couleur blanche du produit. Le médecin se résout à lui administrer en transfusion de 25 mg de Propofol à 10 h 40. Michael Jackson s'endort enfin. Pour toujours. Jamais plus Conrad Murray n'aura à batailler avec les caprices de la star.

Aujourd'hui, il va probablement devoir répondre à des accusations de grave négligence professionnelle, et plus si la famille Jackson s'obstine à voir en lui un meurtrier. La question que beaucoup se posent désormais est de savoir comment un cardiologue apparemment réputé dans les divers États où il a exercé a pu céder à tous les caprices de la star. Simple, rétorquent ceux qui connaissent ce milieu : si Murray avait dit non, il aurait été gentiment congédié. Michael Jackson a vu défiler des dizaines de médecins avant de les renvoyer parce qu'ils refusaient de jouer son jeu. Le médecin, criblé de dettes, vivait la belle vie, logé dans l'immense résidence de Michael Jackson à Holmby Hills, sur les hauteurs de Los Angeles. Luxe. Célébrité. La promesse de 150 000 dollars de salaire par mois (jamais payés par le promoteur de la tournée AEG), sans autre souci que le bien-être de la star et de ses enfants. Cela peut faire tourner la tête.

Les rares photos de Conrad Murray dans la presse ne le montrent pas sous les traits d'un «docteur Mabuse» mal intentionné. On voit même une certaine douceur. Sa seule apparition en public depuis la mort de Michael Jackson a montré un homme abattu et profondément meurtri par la tourmente qui l'entoure, sur une vidéo enregistrée sur YouTube dans sa maison de Houston. «S'il vous plaît, ne vous en faites pas», dit au public le médecin qui vit reclus chez lui depuis fin juin, menacé de mort et protégé à ses frais vingt-quatre heures sur vingt-quatre par un garde du corps. «Tant que je peux garder Dieu dans mon cœur et dans ma vie, je me porterai bien. J'ai fait tout ce que j'ai pu. J'ai dit la vérité et je suis certain qu'elle finira par triompher», confie-t-il dans cet étrange message, qui alimente la rumeur sur son état apparemment suicidaire.

À vrai dire, le passé de Conrad Murray révèle un personnage au parcours assez banal. Son père a été le premier de la famille à faire une brillante carrière de médecin. Conrad est né en 1953 sur l'île de la Grenade et a été élevé par sa mère, une Trinidadienne qui ne s'est jamais mariée avec son père. Choisissant la voie paternelle pleine de promesses, Conrad Murray commence des études médicales à 27 ans à la Texas Southern University. Il sort diplômé avec félicitations du jury puis continue à étudier à Nashville, dans le Tennessee, pour se spécialiser enfin en cardiologie à l'université de Tucson, en Arizona. Il ouvrira dans les années 1990 un cabinet à Houston, où il soignera essentiellement les Noirs américains des quartiers pauvres.

Il n'avait pas le profil des «docteurs Feelgood»
Depuis la mort de Michael Jackson, la presse tente d'en faire le «parfait criminel», ressortant des histoires de faillite personnelle, courantes aux États-Unis, de violence conjugale, dont il a été acquitté, et d'impôts ou de pensions alimentaires non payées. Il semble en effet que le médecin ait traité ses finances privées avec légèreté. Celui qui a exercé en Californie, au Nevada et au Texas a été condamné à plusieurs amendes au fils des ans : 1 500 dollars en 1993, 20 000 en 2001, 21 000 en 2003. Il a fait l'objet de nombreuses plaintes de partenaires professionnels, toutes réglées à l'amiable, mais aurait accumulé jusqu'à 700 000 dollars de factures impayées ces derniers mois.

Est-ce ce manque de responsabilité qui le conduira à donner la mort sans le vouloir à Michael Jackson en juin ? Il reste bien des zones d'ombre, que l'enquête devra tenter de dissiper : les quantités anormalement importantes de Propofol découvertes chez lui, les dizaines de prescriptions médicales sous pseudonyme destinées à la star, la tentative de réanimation faite sur un lit mou au lieu du sol, le b.a.-ba en la matière…

Conrad Murray n'avait pourtant jamais eu de problème d'éthique médicale en vingt ans de carrière. Il a coopéré avec la police. Et jusqu'à ce qu'il en devienne un auprès de Michael Jackson, il n'avait pas le profil des «docteurs Feelgood», surnommés aussi «médecins concierges», qui font des ravages chez les stars à Los Angeles. Parmi ces personnages, un certain Dr Klein, dermatologue de Michael Jackson. Le «roi du Botox» comme on le surnomme à Hollywood. Il roule en Rolls-Royce, porte des Rolex en or, exhibe ses collections de toiles de maîtres et possède une villa de rêve à Laguna Beach. Les enquêteurs n'ont pas dit leur dernier mot sur Arnold Klein et sur tous ces médecins qui gravitaient autour de Michael Jackson bien avant Conrad Murray. Le petit cardiologue du Texas devenu médecin de star a-t-il fait l'erreur de croire qu'il pourrait être celui qui sauverait Jackson de sa dépendance aux médicaments ? D'après le rapport de police, il était certain d'y arriver. Il avait même réussi - une fois - à endormir la star sans Propofol (mais avec d'autres cocktails médicamenteux), le 23 juin. Mission impossible ? Avant Michael Jackson, bien d'autres stars ont succombé de cette manière, d'Elvis Presley à Marilyn Monroe…

Source: LeFigaro.fr

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Sam 3 Oct - 13:44

Le Dr Murray faisait envoyer
le Propofol chez sa compagne


Le site américain TMZ a appris que le Dr Conrad Murray se faisait envoyer le Propofol qu'il administrait à Michael Jackson au domicile de sa petite amie, à Santa Monica. Il achetait le produit chez Applied Pharmacy, une officine de Las Vegas, puis le faisait envoyer par FedEx chez Nicole Alvarez, la mère de son septième enfant. Les autorités ont identifié la pharmacie en recherchant la provenance des bouteilles de Propofol retrouvées au domicile de l'artiste. Cependant, toutes n'ont pu faire l'objet d'une telle traçabilité.

TMZ a également appris qu'en juin 2009, Conrad Murray vivait dans l'appartement de la jeune femme dans la journée et passait ses nuits dans la maison de Michael Jackson à Holmby Hills.

Rappelons que Nicole Alvarez a été interrogée par un Grand Jury le mois dernier. Aucune information n'a filtré sur son témoignage, qui se déroulait à huis clos.

Source : ElusiveShadow.com / TMZ

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Thriller86
HIStory
HIStory
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1420
Age : 31
Localisation : Croix (59)
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 8 Oct - 11:49

Il meritrait la prison a vie ! (désolé si je suis un peu sadique, mais je le déteste !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natou
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7525
Age : 28
Localisation : Canada
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 8 Oct - 14:19

Je te comprends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leia
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 8 Oct - 19:33

Thriller86 a écrit:
Il meritrait la prison a vie ! (désolé si je suis un peu sadique, mais je le déteste !)

C'est très facile de dire ça, mais il était pas le seul médecin qui était responsable de la santé de Michael. Oui, il est UN des coupables. Mais faut pas oublier non plus que Michael est coupable aussi. On doit être RÉALISTES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 8 Oct - 19:40

exactement, même si il est assez coupable dans la disparition de Michael.
Vue le nombre de docteur qui gravité autour du King of Pop, ils sont toute aussi responsable. Car ils n'ont en aucun cas respecté, leur profession de docteur, et on trop souvent cédé au demande de Michael ... Que ce soit ne serrais ce en rapport à sa chirurgie ou à sa santer.

Toute fois je ne pardonne pas au Docteur Conrad ce qu'il a fait, car ... bon il est tous de même très douteux.

J'aime Michael, mais je ne peut nier le fait qu'il est abusé lui même sur ce qui concerne la médication .. il n'a pas été prudent avec lui même et sa santé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
Natou
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7525
Age : 28
Localisation : Canada
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 8 Oct - 20:05

C'est vrai ça, ce n'est pas parce que on est une star que tout nous est permis, ce que de nombreuses personnes oublient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loveMJ
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 41
Localisation : gard
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 8 Oct - 22:20

je ne pourrais jamais lui pardonner ses gestes .......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natou
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7525
Age : 28
Localisation : Canada
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Jeu 8 Oct - 22:54

La majorité des fans pensent comme toi, mais c'est Michael qui abusait des médicamments. C'est plate, mais c'est tout de même la vérité et en même temps M Murray aurait du dire non à Michael.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loveMJ
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 41
Localisation : gard
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Ven 9 Oct - 7:50

je sais Michael était dépendant des médocs mais le docteur dois savoir dire non a certaines dosent il a abusé et je lui en veux grave Grrr mais le mal est fais et on peu malheureusement pas revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Ven 9 Oct - 9:48

Perso , je ne retire pas toute responsabilité au docteur Murray , car il a commit un crime tous de même à mon gouts. .. ... Et bien des choses, dans ses actes dans la nuit de 25 juin resteront sans aucun doute obscure.

D'abord, on ne fait pas de massage cardiaque à quelqu'un sur un lit ... je suis pas dans le domaine médicale, mais je sais ça tous de même... et puis on injecte pas autant de " choses " dans les veines d'une personne, sans savoir ce que cela risque ... lui il la fait ...sachant que c'était dangereux pour Michael . Il aurait dut lui dire " non je ne peux pas faire cela c'est dangereux pour vous .. !! " Hors il là pas fait ...

Je ne lui pardonnerais pas non plus ...

Et puis malgré son addiction au médicament, etc.. ça ne changera rien pour Moi.. Michael fait partie de mon coeur, de mes souvenir et de ma vie, et je tiendrais toujours très fors à lui.. je l'aimerais toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
Leia
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Ven 9 Oct - 16:03

anael a écrit:
Perso , je ne retire pas toute responsabilité au docteur Murray , car il a commit un crime tous de même à mon gouts. .. ... Et bien des choses, dans ses actes dans la nuit de 25 juin resteront sans aucun doute obscure.

D'abord, on ne fait pas de massage cardiaque à quelqu'un sur un lit ... je suis pas dans le domaine médicale, mais je sais ça tous de même... et puis on injecte pas autant de " choses " dans les veines d'une personne, sans savoir ce que cela risque ... lui il la fait ...sachant que c'était dangereux pour Michael . Il aurait dut lui dire " non je ne peux pas faire cela c'est dangereux pour vous .. !! " Hors il là pas fait ...

Je ne lui pardonnerais pas non plus ...

Et puis malgré son addiction au médicament, etc.. ça ne changera rien pour Moi.. Michael fait partie de mon coeur, de mes souvenir et de ma vie, et je tiendrais toujours très fors à lui.. je l'aimerais toujours...

Idem. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Lun 19 Oct - 20:14

La police rechercherait l'un des interlocuteurs
de Conrad Murray le 25 Juin

Selon le Sunday Express, la police poursuit actuellement son enquête sur la mort de Michael Jackson en tentant d'identifier l'un des interlocuteurs à qui Conrad Murray a téléphoné le 25 Juin. On sait en effet que le médecin a passé trois appels téléphoniques, d'une durée totale de 47 minutes, entre le moment où il a retrouvé Michael Jackson inconscient et le moment où les secours ont été appelés dans sa propriété d'Holmby Hills.

Le médecin a affirmé aux enquêteurs qu'il n'avait cessé les tentatives pour réanimer l'artiste mais des relevés téléphoniques ont montré l'existence de ces trois appels. Les deux premiers correspondants de Murray sont à ce jour connus : il s'agit du cabinet de son avocat et du dermatologue de Michael Jackson, le Dr Arnold Klein, soupçonné par certaines sources d'avoir participé à l'administration régulière de Propofol au chanteur.

Mais la police n'a pu, à ce jour, identifier le troisième interlocuteur, ce qui les amène à croire que l'appel a été passé en direction d'un téléphone à carte prépayée.

Un responsable de la police de Los Angeles aurait déclaré au Sunday Express : "Nous sommes extrêmement impatients de retrouver cette personne. Elle pourrait détenir des éléments clés dans cette enquête pour homicide. Il est aussi possible qu'elle soit passible de poursuites judiciaires s'il s'avère qu'elle a caché des informations importantes".

Notons que suite à son absence lors d'une audience concernant le versement d'une pension alimentaire [Cf News en spoiler ci-dessous], Conrad Murray devait se présenter devant la justice avant le week-end, sous peine de faire face à l'émission d'un mandat d'arrêt et d'une procédure de suspension de son droit d'exercice de la médecine dans l'Etat du Nevada.
Spoiler:
 

Il y a quelques jours, on a appris qu'il avait embauché un nouvel avocat, Chris Aaron, qui s'efforçait de trouver une solution temporaire avec le bureau du procureur général, expliquant que son client n'avait pas manqué l'audience volontairement mais "par inadvertance". Aaron soulignait également que "le Dr Murray avait l'intention d'assumer ses responsabilités personnelles".

Source : ElusiveShadow.com / Sunday Express

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Leia
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Lun 19 Oct - 20:22

Je sens que c'est loin d'être fini ça... Closedeyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thriller86
HIStory
HIStory
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1420
Age : 31
Localisation : Croix (59)
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Lun 19 Oct - 20:25

Il devrait finir en prison !! Désolé mais je le hais ce Murray !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natou
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7525
Age : 28
Localisation : Canada
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Lun 19 Oct - 21:57

Cette affaire est loin d'être classée si ça continue comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Mar 20 Oct - 12:15

Je sens aussi que cette affaire vas mettre des années et des années avant de voir une fin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
Natou
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7525
Age : 28
Localisation : Canada
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    Mar 20 Oct - 14:17

Pas des années et des années, je crois qu'ils peuvent terminer cette enquête en un an. En tout cas, ça reste à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)    

Revenir en haut Aller en bas
 
[CONRAD MURRAY] (hors déroulement du procès)
Revenir en haut 
Page 1 sur 32Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Procès Conrad Murray
» Le docteur Conrad Murray
» Les documents officiels
» [VIDEO] Conrad Murray a posté une vidéo sur YouTube dans laquelle il s'explique.
» [MURRAY] Médecin... et Acteur?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Michael Jackson: The Return :: L'ENVOL DE PETER PAN :: ON PARLE DE LUI...-
Sauter vers: