Forum francophone sur Michael Jackson, le King Of Pop...
 
http://www.mjacGalerie PhotosFaceBookFAQRechercherAccueilMembresGroupesPartenairesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
AuteurMessage
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mar 4 Jan - 21:49

[PROCES]
Audience préliminaire de C.Murray
concernant la mort de M.Jackson.


[JOUR 01]


Cette page sera remise à jour au cours de l'audience.
  • 18h20 (heure française), 9h20 (heure locale) - L'audience préliminaire de Conrad Murray doit débuter sous peu. Le médecin, convoqué pour 9h au tribunal, s'est présenté avec un quart d'heure d'avance, précédé de peu par la mère de Michael Jackson. Il est entré directement en voiture dans le parking souterrain du tribunal, probablement pour des raisons de sécurité. LaToya et Jackie Jackson sont également présents. Ce dernier a simplement dit aux médias lors de son arrivée que la famille n'espérait qu'une chose : que justice soit faite.

    Selon le Los Angeles Times, trois anciens employés de Michael Jackson vont témoigner lors de cette première journée d'audience : Alberto Alvarez, le garde du corps qui était présent lorsque Conrad Murray a entrepris des manœuvres de réanimation sur l'artiste ; Michael Amir, assistant personnel de Michael Jackson, qui a reçu le jour de sa mort à 12h13 un message de Murray le suppliant de "venir vite" ; et Faheem Muhammad, chef de la sécurité du chanteur. Les trois hommes sont représentés par un avocat commun, Carl Douglas, qui a fait partie de l'équipe de défense d'O.J. Simpson lors de son procès pour meurtre dans les années 90.

  • 9h11 (heure locale) - Chaque partie va être autorisée à effectuer une plaidoirie d'ouverture. La parole revient d'abord à l'accusation, représentée par le procureur adjoint David Walgren. Ce dernier rappelle la chronologie des faits. Selon lui, il s'est écoulé entre 9 et 21 minutes au minimum (selon les scénarios possibles) avant que Conrad Murray n'appelle les secours lorsqu'il a découvert Michael Jackson en arrêt cardio-respiratoire. Au cours de ce laps de temps, il aurait demandé à l'un des gardes du corps présents dans la propriété du chanteur d'éliminer certaines preuves montrant qu'il lui avait injecté du propofol.

    Walgren a ensuite rappelé l'erreur commise par Conrad Murray en pratiquant un massage cardiaque sur le chanteur alors que celui-ci se trouvait sur une surface molle (son lit), erreur rectifiée par les secours qui, par téléphone, ont demandé au médecin de déplacer Michael Jackson sur une surface dure (le sol) afin que l'efficacité de la réanimation soit optimale. Le procureur adjoint a promis de montrer que le médecin était sorti à de nombreuses reprises d'un cadre "normal" de soin.

    Poursuivant son rappel de la chronologie des faits, il a expliqué qu'à l'arrive des secours, les pupilles de Michael Jackson étaient fixes et dilatées et sa peau relativement froide. Il était déjà en arrêt cardiaque et les secours ont conclu qu'il était déjà décédé (l'heure du décès étant probablement antérieure à midi) : "Les preuves montreront, grâce au témoignage des experts, que Michael Jackson était mort dans sa chambre du 100, North Carolwood Drive, avant l'arrivée des secours", a commenté Walgren.

    Les secours ont demandé une première fois à Conrad Murray quels médicaments avaient été administrés à l'artiste : le médecin n'a pas mentionné le propofol. Ils ont pris contact par téléphone avec l'hôpital UCLA, situé à quelques minutes de trajet de la propriété d'Holmby Hills où vivait le chanteur. Ils ont exposé les paramètres dont ils disposaient sur l'état de Michael Jackson et l'hôpital leur a répondu qu'il n'était pas utile de continuer la réanimation et qu'il fallait prononcer le décès. A 13h07, Michael Jackson a finalement été transporté à l'hôpital et installé à 13h13 dans une salle des urgences. Là encore, les médecins présents ont demandé à Conrad Murray ce qu'il lui avait administré. De nouveau, ce dernier n'a pas mentionné le propofol. Les urgentistes ont tenté, envers et contre tout, de réanimer l'artiste, sans succès. Le décès a été prononcé à 14h26.

    Le procureur adjoint Walgren a résumé les principales erreurs de Conrad Murray comme suit : le médecin a voulu traiter une insomnie avec un anesthésique, substance qui n'était en aucun cas adaptée au problème rencontré par le patient, dans la mesure où l'anesthésie et le sommeil sont deux états bien différents ; l'anesthésie a été effectuée en l'absence de dispositifs de surveillance des paramètres vitaux de Michael Jackson ; le médecin a administré non seulement du propofol mais aussi un grand nombre d'autres médicaments, faisant fi des interactions néfastes possibles entre tous ; lorsqu'il a pris conscience que le chanteur ne respirait plus, il n'a pas appelé les secours immédiatement ; la réanimation pratiquée ne l'a pas été dans les règles car le patient n'était pas sur une surface dure comme cela est préconisé ; enfin, il a fourni des informations incomplètes lorsqu'il a été interrogé par les secours sur les médicaments qu'il avait administrés à Michael Jackson.

    Walgren a également expliqué qu'il s'appuierait sur des SMS, des documents montrant les appels téléphoniques passés par le médecin, des témoignages d'experts et les déclarations de Murray à la police pour essayer de démontrer qu'un procès est nécessaire.

    Au terme de sa plaidoirie, la défense est à son tour invitée à s'exprimer. Ed Chernoff, l'avocat de Conrad Murray, fait le choix de ne pas prendre la parole. Ce choix peut laisser penser qu'il ne "cherche pas à défendre son client". En réalité, c'est un choix stratégique car ainsi, Chernoff ne révèle presque rien sur la stratégie qu'adoptera la défense en cas de procès, donnant moins de prise à l'accusation.
  • 9h38 (heure locale) -Le premier témoin est appelé à la barre par l'accusation. Il s'agit de Kenny Ortega, producteur de la tournée This Is It, pour laquelle répétait Michael Jackson au moment de sa mort.
  • 9h50 (heure locale) - Joe Jackson n'est pas présent à l'audience car il se trouve à Las Vegas et tente d'obtenir une place sur un vol pour la Californie. Il a déclaré à la presse que l'hypothèse du suicide de son fils lui semblait totalement inconcevable. Il envisage d'être présent à l'audience de demain.
  • 10h30 (heure locale) - Le juge accorde aux personnes présentes une pause d'un quart d'heure. L'occasion de faire le point sur le témoignage de Kenny Ortega, qui vient de s'achever. Il a déclaré qu'il connaissait Michael Jackson depuis 1991. Selon lui, c'est le Roi de la Pop qui l'a contacté par téléphone, lui proposant de travailler avec lui sur la tournée This Is It, qu'il a dit vouloir faire "pour ses enfants et pour ses fans, pour rappeler aux gens de prendre soin de la planète et de prendre soin d'eux". Ortega a ajouté que Michael Jackson envisageait d'exporter This Is It dans d'autres pays (notamment l'Inde et le Japon), avant de s'orienter vers le cinéma : il souhaitait s'associer à Ortega pour réaliser des longs métrages.

    Ortega a expliqué qu'il était présent à chaque répétition : Michael Jackson se rendait en général sur place en fin d'après-midi pour répéter en soirée, quatre jours par semaine, pendant 6 heures maximum.

    Le 19 juin 2009, un incident est survenu lors d'une répétition. Michael Jackson s'est présenté au Staples Center, où avait lieu la répétition en question, ne se sentant pas bien ("Il avait l'air perdu", a commenté le producteur). Il a demandé aux danseurs de le remplacer sur scène, expliquant qu'il préférait regarder depuis la salle. "Il n'avait pas l'air bien du tout, il frissonnait, il n'était pas en état de faire une répétition, il n'avait pas l'air suffisamment en forme pour être là. Il a décroché de la répétition ; à la place, il a voulu s'assoir et la regarder", a expliqué Ortega. Il alors allé trouver l'artiste et lui a proposé de rentrer chez lui : "C'était effrayant. Je n'arrivais pas à mettre le doigt sur [ce qui n'allait pas]. Je lui ai dit 'Michael, tu es sûr que c'est là que tu te sens le mieux ? Tu ne veux pas plutôt rentrer à la maison avec ta famille ?'. L'intéressé a répondu : "Ca ne te poserait pas problème ?" Avec l'accord de Kenny Ortega, Michael Jackson est rentré se reposer.

    Le 20 juin 2009, une réunion a été organisée au domicile de Michael Jackson, en présence de Conrad Murray, Frank Dileo et Randy Phillips. Au cours de la réunion, Conrad Murray aurait reproché à Kenny Ortega son attitude de la veille, lui déclarant qu'en tant que producteur, ce ce n'était pas son rôle de s'occuper de la santé de Michael Jackson. Murray aurait estimé qu'il était le seul à pouvoir prendre ce type de décision et que le chanteur allait "bien sur le plan physique et émotionnel". Il aurait demandé à Ortega de "ne pas jouer les médecins ou les psychiatres" pour Michael Jackson. Ortega a eu le sentiment d'être "réprimandé" et a répliqué en expliquant que la décision avait été prise d'un commun accord avec l'artiste.

    A travers ces arguments, l'accusation tente de démontrer que le médecin, bien qu'informé des symptômes constatés par Kenny Ortega le 19 juin, ne semblait pas se soucier de la santé de son patient.

    Les 23 et 24 juin 2009, les répétitions auraient été "merveilleuses" selon le producteur, Michael Jackson semblant heureux et en bonne santé. Ce témoignage appuie les déclarations faites par le procureur adjoint Walgren lors de sa plaidoirie : il avait lui aussi souligné que la dernière répétition avait été "fabuleuse" et "pleine d'énergie" et que Michael Jackson était rentré chez lui "très optimiste pour l'avenir". Cela vise à démontrer que le chanteur n'était pas malade ou mourant, qu'il ne présentait aucun signe avant-coureur de la tragédie qui allait se jouer le lendemain et que sa mort résultait donc purement de l'injection de propofol effectuée le 25 Juin.

    Lors du contre-interrogatoire, Ed Chernoff a posé différentes questions au producteur : il lui a demandé qui avait organisé le rendez-vous du 20 juin, question à laquelle Ortega n'a pas su répondre ; il l'a questionné sur la pression que représentait la tournée pour sa réputation ("Aurait-elle amélioré votre réputation ?" "Si au contraire le spectacle avait été de mauvaise qualité, cela aurait-il affecté votre réputation ?"). Il a par ailleurs demandé à Ortega si l'incident du 19 juin était le premier ou si Michael Jackson était déjà venu à une répétition en ayant l'air malade et en ayant des frissons : Kenny Ortega a répondu que c'était la première fois qu'il voyait l'artiste venir sans être en mesure de monter sur scène. Il a cependant reconnu que Michael Jackson manquait parfois certaines répétitions ce qui était pour le producteur une "source d'anxiété". Cependant, Ortega a déclaré qu'il ne connaissait pas le motif des absences de l'artiste.
  • 10h35 (heure locale) - TMZ affirme avoir obtenu des déclarations de la famille Jackson par le biais de l'un de ses représentants, qui aurait déclaré que l'artiste craignait d'être assassiné. "Ce qui est incroyablement ironique, c'est que Michael a dit à sa mère peu de temps avant sa mort qu'il pensait que quelqu'un allait le tuer... et qu'on allait le tuer pour son catalogue" (Note : le catalogue musical regroupant notamment de nombreuses chansons des Beatles). La famille serait également préoccupée par la disparition des images provenant des caméras de surveillance de la propriété où vivait le chanteur.
  • 10h40 (heure locale) - La transmission des informations en provenance de la salle d'audience se révèle difficile pour les médias car aucune caméra n'est autorisée sur place, pas plus que les téléphones. Les journalistes ne sont pas non plus autorisés à entrer/sortir de la salle d'audience quand ils le souhaitent. Le "pur direct" est donc impossible.
  • 10h45 (heure locale) - La pause prend fin. Reprise de l'audience.
  • 10h52 (heure locale) - Au bout d'une heure environ, Kenny Ortega, premier témoin de l'accusation et producteur de la tournée This Is It, pour laquelle répétait Michael JLe second témoin de la journée est appelé à la barre. Il s'agit de Michael Amir, qui a travaillé pour Michael Jackson pendant deux ans, en tant que garde du corps et assistant personnel.
  • 11h40 (heure locale) - Les journalistes accrédités sont toujours dans la salle d'audience, d'où ils ne peuvent sortir que périodiquement. L'occasion pour nous de mentionner brièvement le dispositif médiatique entourant ces audiences préliminaires : une cinquantaine de camions satellites sont sur place ainsi que plusieurs centaines de journalistes mais seuls 15 d'entre eux ont pu accéder à la salle d'audience elle-même, grâce à une autorisation spéciale délivrée par le responsable de communication du Comté. Toutefois, afin de satisfaire un maximum de médias, une salle supplémentaire a été équipée d'un circuit vidéo fermé (autrement dit, ces vidéos ne sont pas relayées à l'extérieur du tribunal) pour permettre à d'autres journalistes de suivre les débats. Le juge Pastor a opté pour la même décision que le juge Melville en 2005 : pas de caméras dans la salle d'audience afin d'éviter que le procès ne se transforme en cirque médiatique.

    Chaque matin, comme en 2005, un tirage au sort sera organisé pour permettre à quelques personnes extérieures au monde des médias (ou à des journalistes non accrédités) d'obtenir des sièges dans la salle d'audience.
  • 12h00 (heure locale) - Michael Amir a expliqué lors de son témoignage qu'il avait reçu un message vocal de Conrad Murray le 25 Juin 2009 à 12h13. D'une voix désespérée, le médecin a déclaré que Michael Jackson avait "eu une mauvaise réaction", demandant ensuite : "Où es-tu ? Ramène-toi ici tout de suite, dépêche-toi". Amir a alors téléphoné à Alberto Alvarez, garde du corps de Michael Jackson.

    Plus tard, à l'hôpital, Michael Amir a expliqué qu'il était présent lors de l'annonce du décès aux enfants. Sa voix s'est mise à trembler lorsqu'il a évoqué ce moment : lorsqu'il est entré dans la pièce en compagnie de Frank DiLeo et du Dr Murray, les enfants pensaient que Michael Jackson était encore en vie. Ils se seraient alors mis à lister ses allergies pour aider les médecins. Il a fallu leur expliquer que leur père n'avait pas survécu. "C'était horrible", a-t-il avoué. Selon lui, c'est Frank DiLeo qui leur a annoncé la terrible nouvelle en ces termes : "Votre Papa a fait une crise cardiaque et il est mort". Conrad Murray aurait immédiatement rétorqué : "Ne dites pas ça, on n'en sait rien".

    Conrad Murray lui aurait par la suite demandé de le ramener au domicile de Michael Jackson après la mort de celui-ci. Le médecin voulait soi-disant récupérer une "crème spéciale que Michael Jackson utilisait" pour que le public n'apprenne pas que le chanteur y avait recours. Conscient qu'il ne fallait autoriser personne à accéder à la scène du drame, Michael Amir a alors menti au médecin et a prétendu avoir remis les clés de la maison à la police. Murray aurait alors déclaré qu'il "mourait de faim" car il n'avait pas mangé de la nuit... et en a profité pour s'éclipser de l'hôpital.

    Lors du contre-interrogatoire, Ed Chernoff a questionné Michael Amir sur son lien avec l'organisation "Nation Of Islam". Il l'a également interrogé sur les autres appels téléphoniques passés après avoir reçu le message vocal de Conrad Murray. Enfin, il a demandé s'il était envisageable que les empreintes de Michael Amir soient retrouvées sur du matériel médical dans la chambre de Michael Jackson (seringues, poches à perfusion, flacons, etc). Amir a répondu qu'il n'y avait jamais touché.

    L'audience s'interrompt à l'heure du déjeuner.
  • 13h05 (heure locale) - Pendant cette coupure, quelques mots sur les fans : ils sont venus nombreux pour défendre la mémoire de Michael Jackson et réclamer justice. Plusieurs dizaines d'entre eux ont fait la queue pour tenter d'obtenir un siège dans la salle d'audience. Seuls cinq places seront offertes quotidiennement au public. Sean Kang, un fan originaire de New York, a particulièrement retenu l'attention des photographes car il s'était habillé comme son idole.


  • 13h15 (heure locale) -Le Dr Barry Friedberg, anesthésiste ayant déjà pris position dans le dossier Murray, est présent sur place... et profite de l'occasion pour faire la promotion de son livre sur l'anesthésie, "Getting over, going under", sorti en août 2010.
  • 13h30 (heure locale) -Reprise des débats et appel à la barre de Faheem Muhammad, comme l'avait annoncé le Los Angeles Times.
  • 14h25 (heure locale) -Hollywood TV a mis en ligne une vidéo de l'arrivée des Jackson au tribunal ce matin, qui montre également les bannières confectionnées par les fans présents sur place.

  • 14h40 (heure locale) -Faheem Muhammad a confirmé dans son témoignage que Prince et Paris avaient vu le Dr Conrad Murray tenter de réanimer leur père. Selon lui, le médecin semblait "paniqué" en effectuant le massage cardiaque, demandant même à un moment donné si quelqu'un savait effectuer les manœuvres de réanimation cardio-respiratoires. "Je savais que le Dr Murray était cardiologue donc j'ai regardé Alberto, un peu choqué", a expliqué Muhammad en évoquant Alberto Alvarez, l'un des gardes du corps. A ce moment là, Michael Jackson était allongé sur son lit et avait, selon Muhammad, les yeux et la bouche grands ouverts. L'homme a vu Paris par terre en train de pleurer et a fait en sorte que les enfants soient tenus à l'écart de la scène.

    Lors du contre-interrogatoire réalisé par Ed Chernoff, Faheen Muhammad a reconnu que Conrad Murray avait parlé à la famille de Michael Jackson et à la police avant de quitter l'hôpital (la mère de Michael Jackson avait déjà déclaré dans son interview avec la journaliste américaine Oprah Winfrey que c'était Murray qui lui avait appris le décès de son fils).
  • 15h3° (heure locale) - L'audience vient de s'achever.


Source : ElusiveShadow.com / Divers (TMZ, CNN, ABC, etc).

_____________________________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Human Nature le Mer 9 Nov - 20:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Captain Eo
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 786
Age : 23
Localisation : Pouldard
Humeur : Keep Calm and Moonwalk
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mar 4 Jan - 22:11

Citation :
Kenny Ortega, réalisateur MJ / réalisateur de "This Is It", a été le premier à témoigner, en indiquant que quelques jours avant que MJ soit mort, le Dr Murray était en colère que Kenny ait renvoyé MJ chez lui lors de la répétition du 19 Juin. Selon Ortega ... Murray a estimé qu' il devrait prendre de telles décisions.

Selon Ortega ... M. Murray a déclaré au cours de la réunion du 20 Juin à la maison de MJ que Michael était «physiquement et émotionnellement très bien," même si Ortega a déclaré que MJ avait des frissons et n'était pas bien pendant la répétitions de la veille.

La réunion du 20 Juin à la maison de MJ est importante pour les procureurs, qui prétendent qu'elle montre que Murray n'a pas fait attention à la santé de MJ

Source : TMZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mar 4 Jan - 22:48

Merci Captain pour l'info Wink
Le Elusive Shadow vient de mettre à jour également, donc j'ai rajouté.

On n'apprend rien de bien nouveau pour le moment, je sens que ça va être loooong Mad

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Captain Eo
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 786
Age : 23
Localisation : Pouldard
Humeur : Keep Calm and Moonwalk
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mar 4 Jan - 22:52

Oh oui, mais vers 10 heures 30 je déconnecte je suis trop fatiguée pour ça et puis ça va me rendre furax qu'il plaide non coupable et qu'il OSE dire qu'il s'est suicidé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mar 4 Jan - 23:04

UP Mise A Jour dans le message #1.

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mer 5 Jan - 0:13

Voici la note du Elusive Shadow:
Citation :
Note : Pendant cette interruption des audiences, nous allons restructurer cet article afin de remettre les informations relatives à chaque témoignage dans l'ordre chronologique.
Demain, je vous posterai donc le résumé effectué par Thelys Wink

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
MJ2
HIStory
HIStory
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1670
Age : 40
Localisation : Drôme
Humeur : calme et marrant.
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mer 5 Jan - 11:57

merci pour ce TRES complet résumé de la première journée!!!
donc en plus de l'injection, des 3 quarts d'heures d'attentes avant d'appeller les secours, des massages cardiques sur le lit et j'en passe...en plus il n' a RIEN dit aux urgentistes, sur tout ce qu'il lui avait administré et donc le propofol!!!! c'est une merde ce type.
avec tout ça je reste vraiment confiant pour que le procès est lieu. plus qu'à voir les autres journées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Eo
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 786
Age : 23
Localisation : Pouldard
Humeur : Keep Calm and Moonwalk
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mer 5 Jan - 15:22

Citation :
Faheem Muhammad, l'un des gardes du corps de Michael Jackson, a témoigné qu'il était dans la chambre de Michael. Murray a ensuite remarqué que MJ avait cessé de respirer. Faheem a dit au procureur que Murray était à genoux pour faire des compressions sur MJ, dans un état de panique, quand il se tourna vers Faheem et un autre garde du corps il a demandé, "Does anyone in the room knows CPR ?" c'est à dire " Est-ce que quelqu'un dans cette pièce sait faire les massages cardiaques
( Ca la fout mal pour un cardiologue !)

Citation :
Faheem s'est rappelé que Prince et Paris ont été près de la chambre à ce moment là et que Paris était en train de pleurer. La nounou les a emmenés.

Faheem a également dit après que Michael ait été déclaré mort à l'UCLA que le Dr Murray lui a dit qu'il avait faim et voulait partir. Faheem dit qu'il a dit Murray de manger à l'hôpital, mais Murray est parti



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Mer 5 Jan - 20:04

En effet, c'est juste abhérant de lire ça Oh Ca m'écoeure!

Hop, j'ai édité le message #1 en mettant le nouveau compte rendu de Thelys Wink
Merci à elle Wink

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 11:06

c'est le comble put*** .. un cardiologue pas capable de faire un massages cardiaque ou vas ton sérieusement Grrr
Et le pire c'est que j'ai l'impression qu'on a pas fini d'en entendre des choses de ce type là !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
MJ2
HIStory
HIStory
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1670
Age : 40
Localisation : Drôme
Humeur : calme et marrant.
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 11:50

on appelle ça un comble ou plutôt une castatrophe, un type qui n'est pas plus cardiologue, même ne serait ce que toubib que moi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 12:06

[JOUR 02]



18h25 (heure française), 9h25 (heure locale) - Deuxième jour d'audience préliminaire pour Conrad Murray. Selon ABC, il doit notamment être marqué par le témoignage d'Alberto Alvarez, l'un des gardes du corps de Michael Jackson, qui était présent lorsque le médecin a tenté de réanimer l'artiste dans sa propriété de Holmby Hills. Murray aurait ordonné à Alvarez de rassembler et de dissimuler un certain nombre d'objets avant de prévenir les secours.

Le médecin est arrivé au tribunal, tout comme LaToya, Rebbie, Randy, Katherine et Joe Jackson (lequel a, comme prévu, pris l'avion depuis Las Vegas pour être présent à l'audience d'aujourd'hui). Janet Jackson s'est également déplacée à l'audience.

Katherine et Joe Jackson à leur arrivée au tribunal Janet Jackson LaToya Jackson

Randy Jackson Janet Jackson



10h30 (heure locale) - Alberto Alvarez est le quatrième témoin à se présenter à la barre. Ancien responsable logistique de Michael Jackson, il a expliqué qu'il était arrivé dans la chambre de l'artiste aux alentours de 12h17 le 25 Juin 2009. Il a déclaré avoir été choqué par la vision du corps immobile de l'artiste, allongé sur le dos, les pieds pendant du matelas, les yeux et la bouche ouverts. Le voyant ainsi pétrifié, Conrad Murray lui a simplement annoncé que Michael Jackson avait fait une "réaction allergique". "Je lui ai demandé 'Dr Murray, qu'est-ce qui s'est passé ?' 'Il a fait une mauvaise réaction, il a fait une mauvaise réaction', c'est tout ce qu'il m'a dit", s'est souvenu le témoin.

Lorsqu'Alberto est entré dans la chambre, le Dr Murray se trouvait alors "sur le côté droit du lit et il pratiquait un massage cardiaque sur M. Jackson. Il se tenait au-dessus de lui et il lui faisait le massage cardiaque avec une seule main". Prince et Paris Jackson sont alors entrés dans la pièce, assistant aux manœuvres de réanimation pratiquées sur leur père. "Paris a hurlé 'Papa !' et elle s'est mise à pleurer", a confié Alvarez, très ému. Conrad Murray a alors demandé que les enfants soient éloignés de la scène : "Ne les laissez pas voir leur père comme ça", a-t-il déclaré selon les dires du témoin. Alvarez a alors tenté de rassurer les enfants : "Je leur ai dit 'Les enfants, ne vous inquiétez pas, nous allons nous occuper de lui, sortez s'il vous plaît' et je les ai conduits dehors en laissant la porte entrouverte".

Après avoir fait sortir les enfants de la pièce, il a constaté que les sous-vêtements de Michael Jackson étaient à demi baissés et qu'un tube émergeait de son sexe. Le procureur adjoint lui a demandé s'il savait ce qu'était un étui pénien, ce à quoi le témoin a répondu par la négative (Note : ce témoignage indique donc que l'étui pénien n'a pas été installé par l'hôpital ou les secours).

Comme l'avait annoncé le procureur adjoint David Walgren lors de sa plaidoirie d'ouverture, Alberto Alvarez a confirmé avoir reçu l'ordre de retirer certains flacons de la chambre en les plaçant dans un sac plastique lui-même glissé dans un sac en tissu. "Il a attrapé une poignée de flacons et il m'a indiqué de les mettre dans un sac", a raconté Alberto, "et de retirer la poche à perfusion du pied à perfusion". Le témoin a placé la poche en question dans un sac séparé. Il a expliqué qu'elle contenait un liquide blanc (rappelons que le propofol est connu pour sa texture laiteuse). Conrad Murray lui a par contre demandé de laisser en place une poche contenant du sérum physiologique.

Ce n'est qu'après que Murray lui a demandé d'appeler les secours.

11h00 (heure locale) - L'appel passé aux secours le 25 Juin 2009 a été diffusé dans la salle d'audience. Pour rappel, lors de cette conversation téléphonique, les secours ont ordonné par téléphone à Alvarez (qui passait l'appel) de déplacer Michael Jackson sur le sol pour optimiser l'efficacité du massage cardiaque (celui-ci devant être effectué sur une surface dure et non sur le lit, où se trouvait l'artiste à ce moment là). Alberto Alvarez a attrapé les jambes du chanteur pour le transporter tandis que Murray saisissait son buste. C'est là qu'il s'est aperçu que Michael Jackson avait une intraveineuse dans la jambe. Murray a alors pris en charge le bouche à bouche tandis qu'Alvarez s'occupait du massage cardiaque.

Conrad Murray aurait reconnu : "Vous savez, c'est la première fois que je fais le bouche à bouche mais je dois le faire, c'est mon ami".

"Semblait-il respirer ?", a demandé le procureur adjoint Walgren. "Non, Monsieur". "Ses yeux et sa bouche étaient ouverts ?" "Oui". "Paraissait-il vivant ou mort ?" "Mort, Monsieur", a répondu Alberto Alvarez sans hésiter. Il a noté que Conrad Murray avait ouvertement admis ne jamais avoir pratiqué de manœuvres de réanimation auparavant et a confirmé le témoignage donné hier par Faheem Muhammad, selon lequel le médecin avait demandé si l'un d'entre eux savait effectuer les "gestes qui sauvent".

12h00 (heure locale) - Au cours du contre-interrogatoire, Alberto Alvarez a reconnu ne jamais avoir mentionné à la police que Murray lui avait donné l'ordre de récupérer les flacons. "Vous ne trouviez pas ça suspect ?" a demandé Ed Chernoff, l'avocat du médecin. "En apparence, non, Monsieur", a répondu Alvarez. "Vous pensiez qu'il rassemblait tout ça pour aller à l'hôpital, exact ?" a poursuivi l'avocat. "Oui, Monsieur", a admis le témoin.

Alvarez a également été interrogé sur ses discussions avec les autres employés de Michael Jackson, en particulier Faheem Muhammad et Michael Amir, qui sont défendus par le même avocat. Chernoff a rappelé qu'Alvarez avait refusé de parler à un enquêteur de la défense cherchant à l'interroger mais qu'il avait par contre déclaré à la police qu'il pourrait un jour vendre son histoire aux médias.

13h00 (heure locale) - Complément d'information : Alvarez a déclaré qu'il n'avait vu aucun dispositif de surveillance des paramètres vitaux dans la pièce (qu'il s'agisse de contrôler le rythme cardiaque ou la pression sanguine) mais que Conrad Murray en avait mis un au doigt de Michael Jackson après que les secours aient été appelés.



15h00 (heure locale) - Kai Chaise, cuisinière de Michael Jackson, s'est présentée à la barre pour un témoignage relativement bref. Elle a raconté avoir vu le Dr Murray dévaler les escaliers en courant le 25 juin et elle s'est souvenue avoir dit à Prince Jackson : "Il doit y avoir un problème avec ton père". Pressentant qu'il se passait quelque chose de grave, plusieurs employés se seraient mis à pleurer. Chase a également affirmé que le chanteur avait une alimentation saine jusqu'à sa mort et que la veille, avant de partir en répétition, il avait déjeuné d'une salade de thon. Le soir, elle avait préparé une soupe de haricots blancs pour Michael Jackson et son médecin ; lorsqu'elle est revenue travailler le 25 juin au matin, elle a trouvé étrange que la soupe n'ait pas été entamée.

15h30 (heure locale) - Le troisième témoin de la journée a été l'un des secouristes qui se sont présentés au domicile de Michael Jackson le jour de sa mort, après avoir reçu un appel d'urgence d'Alberto Alvarez. Richard Senneff a déclaré que selon lui, d'après l'état du corps, le médecin avait attendu au moins une vingtaine de minutes avant d'appeler les secours. L'électrocardiogramme était plat, les jambes de Michael Jackson étaient froides, il avait les pupilles dilatées et les yeux secs. Des constatations en désaccord avec les propos de Murray, qui lui a déclaré que le chanteur "venait de perdre connaissance". "Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'au fond de moi j'ai senti à ce moment là que ça ne venait pas de se produire, ça faisait déjà un moment", a commenté le secouriste.

Selon Senneff, Conrad Murray n'a à aucun moment mentionné qu'il avait administré du Propofol à Michael Jackson, il a simplement reconnu lui avoir donné du Lorazepam pour l'aider à dormir et a affirmé que l'artiste était "déshydraté". Senneff a trouvé le chanteur extrêmement frêle et pâle. Il a ajouté que tous les secouristes présents au domicile de Michael Jackson savaient qu'il était déjà mort mais que Conrad Murray avait refusé de l'entendre, affirmant qu'il sentait encore un pouls et refusant de prononcer le décès sur place. Une fois arrivé à l'hôpital, le médecin se serait montré agité, "nerveux, transpirant, faisant mille choses à la fois".

Lors du contre-interrogatoire, répondant aux questions d'Ed Chernoff, Richard Senneff a reconnu que Michael Jackson présentait des signes physiques évoquant une addiction (grande maigreur, pieds bleuâtres, etc).

16h00 (heure locale) - L'audience du jour vient de s'achever.

Source : ElusiveShadow.com / Divers (TMZ, CNN, ABC, etc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
MJ2
HIStory
HIStory
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1670
Age : 40
Localisation : Drôme
Humeur : calme et marrant.
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 12:58

merci HN!!

alors je suis heureux de voir que janet, rebbie et randy sont là!!
donc en plus de tout ce qu'on sait, il a fait un massage cardiaque (en plus sur un lit) d'une main!!!!!!! et il a bien dit qu'il n'a jamais fait de premiers secours (ça se voit), mais d'où il sort ce type??????? et il était payé des milliers d'euros en plus! bref, les secouristes ont bien vu que mike était mort depuis au moins 20 minutes (on sait le temps que murray a passé au tél..) mais il a pris le temps de planquer des flacons!!!!! comme par harsard, un contenant du liquide blanc (comme le propofol....). là j'ai plus de doutes sur le fait que le procès aura lieu (et qu'il DOIT être condamné). je découvre chaque jour qu'il était encore plus nul que nul!!!!!!!!!!!!! comment un type pareil peut il excercer????????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 13:09

euh la c'est pas HN pour la mises à jours mais moi Wink

franchement je me poses de plus en plus cette questions aussi " mais d'où il sort " pourquoi un type pareil s'occuper ( si on peut dire ça ainsi ) de Michael ... Et comment se fait il qu'il pouvait exercé .. c'est absolument dingue .....

Comme toi j'ai de moins en moins de doute sur le fait qu'il y aura un procès....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
MJ2
HIStory
HIStory
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1670
Age : 40
Localisation : Drôme
Humeur : calme et marrant.
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 13:37

houlà excuse moi anael oops2 tellement pris (et outré) de ce que je lisais,j'ai pas fait attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 13:42

Pas graves Very Happy Smile

outré je comprend ... tous ça n'arrête pas de me tourner dans la tête depuis ce matin.

Et j'arrive vraiment pas à comprendre d'une pourquoi un mec comme ça était au près de MJ et de deux ... comment ce type pouvait être " médecin " .... il connait aucun geste de 1er secours c'est quand même absolument dingue ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
MJ2
HIStory
HIStory
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1670
Age : 40
Localisation : Drôme
Humeur : calme et marrant.
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 15:57

de mémoire, il n'a aucun diplôme obtenu aux usa. mais c'est vrai que c'est vraiment dingue!! il a réussi à se faire connaitre, se faire de la pub dans le monde des stars (alors que le type est nul de chez nul).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anael Jackson
Legend
Legend
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14174
Age : 36
Localisation : Paris
Humeur : humeur changeante
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 16:09

MJ2 a écrit:
a. mais c'est vrai que c'est vraiment dingue!! il a réussi à se faire connaitre, se faire de la pub dans le monde des stars (alors que le type est nul de chez nul).

me demande comment on a pas fait pour le griller avant .... car bon ... ma l'air bien blaireau quoi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternelsmichaeljackson.over-blog.fr/
MJ2
HIStory
HIStory
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1670
Age : 40
Localisation : Drôme
Humeur : calme et marrant.
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 16:57

il a eu de la chance et puis il a fallu qu'il tombe sur mike!! Feu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Eo
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 786
Age : 23
Localisation : Pouldard
Humeur : Keep Calm and Moonwalk
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 18:21

C'est un charlantant ni plus ni moins ! Je suis scandalisée, même moi je suis meilleure cardiologue que lui ! Je suis trop dégoûtée de la deuxième journée. J'ai lu le résumé qu'a fait Anael en Histoire, histoire de m'occuper un peu ^^ On verra ce qu'aujourd'hui nous réserve. De plus on avait jamais entendu parler de ces perfusion qu'il avait dans la jambe et... Ailleurs ça explique pourquoi sur le "compte rendu " du médecin légiste il est spécifié qu'il était nu comme un ver... Mais le problème est que je ne pense sincèrement pas que Michael se baladait à poil chez lui avec tout le monde qu'il y avait donc ça soulève pleiiiiiin d'autres questions dans ma ptite tête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gia
Off The Wall
Off The Wall
avatar

Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 29
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 22:11

merci Human , Captain Eo et Anael Jackson pour ces infos Wink

sa fait mal au coeur de lire ça , le truc qui me choque le plus je crois c'est le massage cardiaque à une main ...... c'est abhérant Grrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Eo
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 786
Age : 23
Localisation : Pouldard
Humeur : Keep Calm and Moonwalk
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 22:15

Oui surtout que même Paris Hilton elle l'aurait fait à 2 mains Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 22:19

Ah la, y'a pas de doute Very Happy


Oui, c'est juste abhérant, et un médecin qui panique et qui demande si quelqu'un d'autre sait faire un massage cardiaque, là, je dis Corde

_____________________________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
MJ Girl
Dangerous
Dangerous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 757
Age : 38
Localisation : Avec MJ pour toujours..
Humeur : cool
Date d'inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 22:57

Et du coup, on sauras quand s'il y aura un procés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Human Nature
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33343
Age : 33
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   Jeu 6 Jan - 23:07

[JOUR 3]

Citation :
Cette page sera remise à jour lorsque de nouvelles informations sur l'audience nous parviendront. Dernière mise à jour : 20h40 (ajout citation témoignage Blount).

Citation :
Rappel : Conrad R. Murray, 57 ans, qui était le médecin de Michael Jackson au moment de sa mort, fait face à la justice qui l'accuse d'homicide involontaire. Les audiences préliminaires ont débuté le 4 janvier ; elles visent à déterminer si un procès est nécessaire. Six témoins sont déjà venus à la barre : Kenny Ortega, Michael Amir et Faheem Muhammad le premier jour, Alberto Alvarez, Kai Chase et Richard Senneff le deuxième jour.
  • 18h30 (heure française), 9h30 (heure locale) - L'audience du jour devait commencer à 9h15. Selon CNN, Katherine et LaToya sont présentes dans la salle d'audience. Ce matin, le secouriste Richard Senneff, qui est intervenu au domicile de Michael Jackson le jour de sa mort après avoir reçu un appel d'urgence d'Alberto Alvarez, devrait poursuivre son témoignage à la barre.

  • 10h45 (heure locale) - L'audience a commencé avec un peu de retard ce matin (une dizaine de minutes). Le secouriste Richard Senneff est revenu à la barre pour la suite du contre-interrogatoire. Il a expliqué qu'après trois injections de substances destinées à stimuler l'activité cardiaque de Michael Jackson, celui-ci ne montrait toujours aucun signe de vie. Conrad Murray a tenu à ce que la réanimation soit poursuivie (pose d'une voie centrale, etc), prétendant qu'il percevait un pouls fémoral (qu'il a été le seul à sentir). Or, certains de ces actes de réanimation ne peuvent être accomplis que dans un cadre hospitalier (les équipes d'urgence ne disposant pas de tout le matériel nécessaire) si bien que le transfert de l'artiste à l'hôpital UCLA a été ordonné. Le secouriste a quitté la chambre avant Conrad Murray et celui-ci est remonté chercher ses affaires pendant que l'équipe de secours installait Michael Jackson dans l'ambulance.

    Senneff a affirmé qu'à l'instar de Murray, il ne souhaitait pas abandonner la réanimation malgré les conseils de l'hôpital UCLA, joint par téléphone, qui indiquait qu'il fallait prononcer le décès. Il a déclaré qu'ils avaient tenté l'impossible pour réanimer l'artiste, non pas parce qu'il était célèbre mais "parce que c'était le fils de quelqu'un".

    En arrivant à l'hôpital, ils ont tenté de dissimuler l'identité de Michael Jackson du mieux possible, de nombreux paparazzi et curieux ayant tenté de suivre et photographier l'ambulance. "C'était le cirque dehors. C'était incroyable", a-t-il raconté, ajoutant que le conducteur de l'ambulance avait eu du mal à quitter la propriété de Michael Jackson en raison de la présence d'un bus de touristes à proximité et de divers photographes. Un caméraman, apercevant l'ambulance, s'est mis à courir derrière en braquant sa caméra contre la vitre. Le secouriste est resté sur place, à l'hôpital, et a fini par apprendre le décès de l'artiste.

    Au terme de ce contre-interrogatoire, l'accusation a souhaité effectuer de nouveau un interrogatoire direct pour approfondir le témoignage : au cours de celui-ci, Senneff a répété que Michael Jackson était pâle et maigre et qu'il semblait déjà mort. Il a ajouté que la présence du médecin, ajoutée au matériel médical disposé dans la chambre (pied à perfusion, etc) lui avait semblé inhabituelle, tout comme l'intraveineuse insérée dans la jambe de l'artiste. Il a répété que selon lui, Michael Jackson était mort depuis "20 à 60 minutes" avant son arrivée. L'avocat de Conrad Murray est alors intervenu car les horaires jouent un rôle clé dans l'affaire : il a fait admettre par Senneff que Michael Jackson avait pu effectuer son arrêt cardiaque à 12h05.

    Au terme du témoignage de Senneff, un second secouriste s'est présenté à la barre (Martin Blount). Il appartenait à la même équipe qui est intervenue au domicile de Michael Jackson le jour de sa mort. Il a expliqué en quelques mots qu'il exerçait cette profession depuis 11 ans et avait également une expérience de pompier. En arrivant chez Michael Jackson, il a été accueilli par Conrad Murray qui "transpirait abondamment" et avait l'air "paniqué". Ils ont immédiatement déplacé le corps de l'artiste dans un endroit de la chambre leur donnant davantage d'espace pour intervenir. Blount a confirmé que Conrad Murray n'avait pas évoqué le propofol lorsqu'il a été questionné sur les médicaments donnés à Michael Jackson, il a simplement déclaré que l'artiste était traité pour une déshydratation et que cela expliquait la présence de l'intraveineuse. Selon le médecin, Michael Jackson était inconscient depuis une minute lorsque les secours ont été appelés.

    Blount a expliqué les actions réalisées pour tenter de porter secours à Michael Jackson : insertion d'un tube endo-trachéal pour lui insuffler de l'oxygène et recherche d'une veine dans le bras pour lui injecter les médicaments nécessaires (l'intraveineuse de la jambe ne semblant pas totalement fonctionnelle). Selon lui, tout comme l'affirmait Senneff, Michael Jackson était déjà mort à ce stade. Un autre secouriste lui a injecté des stimulants cardiaques dans la jugulaire. Martin Blount a constaté plusieurs détails ou incohérences qui ont attiré son attention : la présence de flacons de lidocaïne (anesthésique utilisé notamment pour pallier à la douleur occasionnée par l'injection de propofol), pour commencer ; la présence d'un étui pénien ; d'autre part, à un moment donné, alors qu'ils souhaitaient effectuer une injection, Murray leur a proposé une seringue hypodermique (ce qui a paru étrange au secouriste dans la mesure où le médecin avait affirmé ne pas avoir donné de médicaments à Michael Jackson, d'autant que la seringue avait un calibre important).

    Alors que les secours effectuaient ces tentatives de réanimation, Conrad Murray s'est mis à ramasser trois flacons de lidocaïne sur le sol de la chambre et les a glissés dans un sac. "Avez-vous revu ces flacons ?", a demandé le procureur adjoint David Walgren. "Non, Monsieur". A aucun moment Blount n'a constaté l'existence d'un pouls alors que Murray affirmait avoir senti un pouls fémoral.

    Blount a ensuite fait l'objet d'un contre-interrogatoire, au cours duquel il a confirmé ses propos précédents et reconnu que les secours avaient dû s'y prendre à trois reprises pour trouver une veine dans le bras de Michael Jackson. L'intervention de l'avocat de Murray visait à savoir si ces difficultés pouvaient s'expliquer par l'existence d'une addiction aux médicaments chez l'artiste. Blount a répondu que parfois, il était effectivement difficile de trouver une veine chez les personnes souffrant d'une addiction mais que ce n'était pas systématiquement le cas.

    L'accusation est de nouveau intervenue par la suite pour faire une reprise du témoignage et Blount a déclaré que la difficulté à trouver une veine pouvait s'expliquer par une autre cause : le fait que lorsqu'une personne fait un arrêt cardiaque, les veines tendent à se rétrécir dans la mesure où le sang n'y circule plus. Il devient donc plus difficile de piquer le patient.
  • 11h50 (heure locale) - Deux nouveaux témoins sont passés à la barre, appartenant à deux compagnies téléphoniques auprès desquelles Conrad Murray avait souscrit des abonnements téléphoniques (ATT et Sprint Nextel). Leur témoignage de la matinée a essentiellement souligné le fait que Conrad Murray avait passé de nombreux appels et envoyé de multiples SMS tout au long de la nuit du 24 au 25 juin 2009 ainsi que pendant la matinée (au total, près d'une dizaine pendant la nuit et plus d'une quinzaine au cours de la matinée). Les témoins se sont principalement attachés à décrire la durée des appels et les horaires auxquels ils ont été passés ainsi que le dispositif technique permettant d'identifier l'émission/la réception d'appels ou de données.

    Ils ont ainsi expliqué que toute utilisation d'un téléphone (appel, SMS, envoi d'e-mails, connexion à Internet, au WAP, etc) était enregistrée dans leurs fichiers, sans distinction, qu'il s'agisse d'une émission ou d'une réception, accompagnée de quelques paramètres (durée de l'appel, poids des données échangées, etc). La facture du client permet ensuite de distinguer s'il s'agit d'un appel/message entrant ou sortant.

    Parmi les utilisations "significatives" par leur horaire, leur durée ou leur destinataire, on note un appel de plus de 20 minutes passé à 10h29. A 10h34, un appel de 8 minutes. A 11h18, un appel de plus d'une demi-heure. A 12h03 et 12h04, Murray a envoyé des SMS à une personne située au Texas. Il a également passé un appel à sa petite amie, Nicole Alvarez, à 13h08 (heure différente de celle qui avait circulé dans la presse, qui avait affirmé que c'était pendant la conversation avec elle que Conrad Murray avait lâché subitement le téléphone en réalisant que l'état Michael Jackson s'était aggravé). Des données ont été envoyées depuis son téléphone à 12h15 et 12h18 ainsi qu'un texto à 12h53 et de nombreux autres messages. Parmi les appels passés dans les cinq heures précédant la mort de Michael Jackson, on note un échange téléphonique avec son cabinet de Las Vegas, sa clinique de Houston, l'un de ses employés et un autre médecin.

    Le contre-interrogatoire a été très axé sur des aspects techniques mais a permis d'apprendre qu'il était possible de récupérer le contenu de SMS et de messages vocaux sur un téléphone ; Harry Daliwal, l'un des témoins, n'a pas été en mesure d'expliquer la procédure technique, qu'il maîtrisait mal.
  • 11h50-13h15 (heure locale) - L'audience est suspendue le temps du déjeuner.
  • 14h45 (heure locale) - Le premier témoin de l'après-midi a été le Dr Cooper, médecin à l'hôpital UCLA, qui a prononcé le décès de Michael Jackson le 25 Juin 2009 aux Urgences. Elle a expliqué avoir été informée par un appel radio qui lui a été relayé par une infirmière qu'un patient en arrêt cardiaque depuis 12h18 (heure approximative fournie) ne présentait aucun signe d'activité cardiaque. Elle a alors ordonné à 12h57 de prononcer le décès du patient en question (à ce stade, Michael Jackson se trouvait toujours dans sa propriété d'Holmby Hills).

    Lorsqu'il a finalement été décidé de transporter l'artiste à l'hôpital, elle a accueilli l'équipe sur place et a questionné le Dr Murray, qui lui a affirmé que Michael Jackson n'avait pas de problème de santé mais qu'il souffrait simplement d'insomnie, de déshydratation et de problèmes urinaires. Interrogée sur la présence de l'étui pénien, le Dr Cooper a expliqué que son usage était préconisé en cas d'incontinence ou lorsqu'une personne était placée sous sédatifs. Conrad Murray n'a pas mentionné l'administration de propofol et a affirmé avoir été témoin de l'arrêt cardiaque. Le Dr Cooper lui a donc posé quelques questions pour savoir si Michael Jackson avait eu des symptômes annonciateurs de cet arrêt (douleurs dans la poitrine, qui auraient pu indiquer un infarctus). Aucun, selon le médecin.

    Le Dr Cooper a rendu les mêmes conclusions que les secours : au vu de l'examen du corps, Michael Jackson était clairement décédé à son arrivée à l'hôpital. L'équipe a néanmoins essayé de le réanimer sans succès. A 14h26, elle a décidé de mettre un terme à ces tentatives et de prononcer le décès. Un échantillon sanguin a été prélevé.

    Le médecin a ajouté qu'elle n'avait jamais été confrontée à une situation où une anesthésie était réalisée au domicile d'un patient. Par contre, dans le contexte d'une hospitalisation (et en hôpital de jour), elle y a déjà été confrontée (par exemple pour la sédation lors d'une intervention chirurgicale ou dans le cas d'un coma artificiel).

    Le contre-interrogatoire est reparti du même thème : le Dr Cooper a donc poursuivi en expliquant qu'elle avait déjà administré du propofol à certains patients. Elle a confirmé avoir initialement prononcé le décès à 12h57. La raison pour laquelle elle a tenté la réanimation tient au fait que Conrad Murray lui a affirmé avoir perçu un pouls chez Michael Jackson. Dans le doute, elle a souhaité examiner le patient. A titre personnel, elle n'a jamais enregistré d'activité cardiaque à l'hôpital. Le Dr Cooper a noté qu'il arrivait parfois que des observateurs perçoivent un pouls à tort.

    Elle a également détaillé les propos de Murray affirmant qu'il avait assisté à l'arrêt cardiaque : le médecin lui aurait dit qu'il avait vu Michael Jackson arrêter de respirer et qu'il s'était mis immédiatement à lui faire le massage cardiaque. Elle ne l'a pas davantage questionné sur le sujet.

    J. Michael Flanagan, l'avocat de Murray, l'a également interrogée sur les doses de propofol conseillées pour un patient de 61.7 kg. Elle a répondu qu'elle commencerait par une dose de 60 mg (rappelons que Conrad Murray affirme n'avoir administré que 25 mg). Selon elle, un dosage de 25 mg déclencherait 5 à 10 minutes de sédation maximum mais elle a précisé que cela pouvait varier un peu d'un patient à l'autre.

    L'accusation a ensuite repris la parole, questionnant notamment le médecin sur la surveillance nécessaire lorsqu'un patient était placé sous sédation au propofol. Le Dr Cooper a expliqué qu'il était nécessaire de contrôler les paramètres respiratoires et cardiaques et de laisser en permanence une personne sur place pour qu'elle surveille le patient.

    Le témoin suivant, Thao Nguyen, s'est ensuite présenté à la barre. Il s'agissait d'une cardiologue travaillant dans le service de soins intensifs de l'hôpital, appelée en renfort pour tenter de réanimer Michael Jackson aux urgences. Elle a elle aussi questionné Murray à partir de 13h35 pour savoir ce qui s'était passé. Là encore, ce dernier n'a pas mentionné le propofol. Il a simplement reconnu avoir donné au patient des sédatifs pour l'aider à dormir (sans mentionner un quelconque cocktail de médicaments). Il a été incapable de fournir une estimation du temps écoulé entre l'administration des médicaments et l'arrêt respiratoire du patient. La cardiologue a alors expliqué à Murray qu'elle allait tenter la "manœuvre de la dernière chance" en installant une pompe intra-aortique à Michael Jackson pour tenter de faire repartir son coeur. Si la manœuvre échouait, le décès serait prononcé.
  • 16h00 (heure locale) - Après la pause de l'après-midi, le contre-interrogatoire de la cardiologue a eu lieu. Elle a expliqué que le sédatif dont Murray a reconnu l'utilisation était utilisé pour lutter contre l'anxiété et faciliter l'endormissement. Murray a reconnu en avoir donné 4 mg à Michael Jackson. Pour sa part, Thao Nguyen se serait contentée d'une dose d'1 mg pour commencer, éventuellement 2 mg (ce paramètre dépendant de l'historique médical du patient et de son éventuel usage antérieur de la substance). La cardiologue a éprouvé quelques difficultés à répondre aux questions posées par Maître Flanagan car il lui soumettait des scénarios médicaux hypothétiques, auxquels elle a rétorqué qu'il lui manquait beaucoup de paramètres pour répondre.

    Questionnée sur l'état psychologique apparent de Conrad Murray, Thao Nguyen l'a décrit comme "effondré" à en croire "l'expression de son visage". Selon elle, leur conversation a duré environ 2 minutes. Elle a ensuite fait appel à un autre médecin pour l'aider à mettre en place la pompe à ballonnet intra-aortique et a expliqué que ce dispositif visait à pallier à une défaillance cardiaque mais ne pouvait pas contrer les effets d'un médicament.

    Le dernier témoin de la journée a été un enquêteur de la division Vol-Homicide de Los Angeles, Dan Myers, qui a plus particulièrement évoqué les appels téléphoniques passés par Conrad Murray. Il a confirmé les propos des employés des deux compagnies téléphoniques intervenus précédemment, en expliquant que le médecin possédait deux téléphones, dont il a étudié l'activité sur une période de 24h (correspondant à la journée du 25 juin), afin d'identifier les personnes avec qui Murray avait été en contact ce jour là. Voici les appels mentionnés (Note : il est possible que cette liste comporte des omissions) :
    - A 7h01, un appel émis vers un dénommé Andrew Butler, qui a déclaré être un patient et ami du Dr Murray lorsqu'il a été contacté par les enquêteurs. L'homme ne se souvenait pas avoir été appelé par Murray ce jour là.
    - A 8h49, un appel reçu d'une femme, Mme Guild, qui a également déclaré être une patiente et amie de Conrad Murray. Celle-ci a déclaré aux enquêteurs qu'elle avait reçu un message de Murray l'informant qu'il ne serait pas à son cabinet (rappel : quelques semaines avant la mort de Michael Jackson, Murray avait transmis un message à tous ses patients les informant qu'il interrompait ses activités quelques temps), elle avait décidé de l'appeler ce jour là pour en savoir plus.
    - A 9h23, il a reçu un appel d'une jeune femme qui, contactée par les enquêteurs, a déclaré que Murray était le père de l'une de ses amies californiennes.
    - Il a ensuite eu une conversation téléphonique avec un numéro correspondant à sa clinique de Houston (Texas).
    - A 10h22, il a reçu un appel court (2 minutes) d'un médecin au sujet d'un patient que le Dr Murray avait traité deux mois plus tôt. Le médecin s'apprêtait à opérer le patient et voulait connaître les médicaments qui lui avaient été prescrits par Murray. Ce dernier a fourni les informations demandées avant de raccrocher.
    - Un appel a ensuite été passé par Murray à son assistante. Jointe par les enquêteurs, elle a affirmé que le médecin ne lui avait pas semblé inattentif.
    - A 11h07, un deuxième appel très bref a été passé depuis ce numéro.
    - A 11h18, un appel long a été passé (plus d'une demi-heure). Les enquêteurs ont identifié que le numéro correspondait au cabinet de Murray à Las Vegas.

    D'autres appels ont suivi, montrant que Conrad Murray avait contacté certains de ses patients. L'appel à Michael Amir a eu lieu à 12h12. A 13h08, Murray a par ailleurs contacté sa petite amie, Nicole Alvarez, avec qui il a eu un enfant.

    L'audience s'est achevée sur ce témoignage. Notez qu'en l'absence de transcription précise des audiences, il est envisageable que certaines erreurs de retranscription figurent dans ce compte-rendu concernant les horaires exacts des appels.


Source : ElusiveShadow.com / Divers (TMZ, CNN, ABC, etc).

_____________________________________



Spoiler:
 



Dernière édition par Human Nature le Ven 7 Jan - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mjj-the-return.forumdefan.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PROCES] Audience préliminaire de C.Murray.
Revenir en haut 
Page 1 sur 25Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» Procès Conrad Murray
» Les documents officiels
» OJ SIMPSON/Michael Jackson/Joe/Jo
» L'Associated Press dévoile des échanges entre AEG et Murray
» SON CORPS EXHUME ???§§

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Michael Jackson: The Return :: L'ENVOL DE PETER PAN :: ON PARLE DE LUI...-
Sauter vers: